Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

La liste LR/Collomb découvre qu’il y aurait peut-être 37% de connards dans le Grand Lyon.

Photo par Arnaud 25

« C’est arrivé comme ça, on n’a rien compris » soutient un patron anonyme, derrière un stand de la Halle Paul Bocuse. « On dissertait tranquillement sur ces pauv’ connes qui ont organisé la marche des femmes en non-mixité et Denis, le patron du bar à côté, nous a apporté les derniers sondages. Et là, on est tombés de haut. On se doutait qu’il y avait eu pas mal de connards d’électeurs pour le premier tour, mais avec une participation de moins de 40%, c’était normal. Mais là, 37%, voire 38% au deuxième tour pour la liste écolo, ça va plus du tout, on va droit dans le mur ! » témoigne-t-il, hors de lui.

« Comment voulez-vous qu’on survive économiquement ? Déjà qu’on peut plus garer nos SUV tranquillement à Lyon, il faut se foutre en double-file sur les pistes cyclables de ces petits cons de cyclistes, mais franchement, comment on peut voter pour une liste de petits nazis verts à moins d’être les derniers des connards, des cons de cons, vraiment je comprends pas. » ajoute-t-il, tirant sur son cigare.

A notre journaliste qui lui faisait remarquer qu’il allait partir à la retraite et s’étonnait donc que son avenir économique le préoccupait tant, notre interviewé se défendait : « Et alors ? En Angleterre, les anciens ont bien pu voter pour le Brexit et leur apprendre un peu à ces connards de jeunes anglais, qu’ils n’ont pas besoin de voyager autant, pourquoi on n’aurait pas le droit de donner notre avis sur l’économie en tant que retraités ? Qui va payer nos retraites si l’économie s’effondre ? Hein ? Petit con va ! »

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.