Press "Enter" to skip to content

Passionné par les actualités mais ne lisant que les titres, il se rend compte que Corona finit par virus et désigne un virus meurtrier.

Gilbert, croix-roussien depuis la naissance, se doutait bien que quelque chose ne tournait pas rond ces derniers mois.

“Je suis passionné par les actualités, que je dévore en particulier sur les réseaux sociaux, là où je fais quasi-exclusivement mes recherches. Ces derniers temps, je voyais beaucoup de posts du genre “Les nombreuses victimes du Corona…” ou “Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre d’infections au Corona…”

“Corona, Corona, moi j’étais persuadé qu’il s’agissait d’une marque de bière ! Je me suis escrimé à dire à tout le monde sur les réseaux que d’après mes recherches, il ne servait à rien de boire de la bière avec un masque ! Mais tout le monde me prenait pour un fou ! Un jour, alors que ma grand-mère se plaignait par email de ne pas pouvoir voir la famille, j’ai lu le début de la deuxième phrase de son email. Coronavirus ! Il s’agissait apparemment d’un virus très contagieux et mortel, non pas d’une bière mexicaine !”

“En y réfléchissant, j’aurais dû me méfier, je m’étais déjà fait avoir avec “le changement cli…” et je pensais que tous les médias me poussaient à changer ma Clio, qui roule pourtant très bien malgré son clignotant gauche un peu poussif.” témoigne notre lyonnais, ajoutant : “Mais là, je suis sur des infos sûres, je suis le truc avec détermination, apparemment, notre nouveau maire Grégory Doucet aurait affirmé que le Tour de France serait machiste et pollu… alors que le personnage de pollux prend un “x” à la fin ! Pour quelqu’un qui veut déjà tuer l’orthographe avec l’écriture inclusive, ça le fait pas !”

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *